level 6
7892 XP
Dimitri _t
11
AOU
2016
Le PPL avance, marqué par mon porte-feuille qui recule, mais un tournant bien personnel s'est glissé discrètement récemment.

D'habitude, je mange très mal, volontairement, par flemme. Je dors peu, pour vaquer à mes projets comme la musique ou les livres.
Crescendo ma tenue du vol devenait très compliquée, quotidiennement j'accusais d'un intellect au ralenti, toujours épuisé.

0
Depuis deux semaines je me nourris de légumes, de poisson, de tofu et de fruits en tout genre. Végétarien, déjà qu'à la base je mange mal alors imaginez quand l'éthique s'y est mise.

Bien que je connaissais le dicton qui dit qu'un bon pilote est un pilote qui sait se reposer, je ne m'attendais pas à le réaliser aussi tôt.

Que notre corps est notre outil principal, et qu'avant la prévol c'est bien notre mental qu'il faut préparer. Dimanche dernier mon vol s'est très bien déroulé, j'ai fait le premier atterrissage dont je suis fier, j'ai senti la piste venir vers moi, plutôt que l'inverse.

0
Beaucoup ici sont expérimentés, mais aux plus jeunes ou aux plus nouveaux, je ne peux que partager cette récente découverte, que le corps ne s'entretient qu'en partie par le sport, en majorité par le repos et la nutrition.
58 vols - 46 h 39 min - 171 atterrissages
Alpha Victor - Samedi 13 août 2016 à 00:03
Mieux vaut prendre conscience du problème comme ça plutôt qu'en se réveillant un jour à l'hôpital ou pas du tout. Voler en mauvaise condition physique en instruction dégrade la qualité de l'apprentissage. Le faire en solo dégrade les chances de survie. Un instructeur m'avait fait remarqué qu'il me trouvait plus alerte le matin que l'après midi en vol d'instruction. La fatigue joue donc aussi.
Dimitri _t - Samedi 13 août 2016 à 00:41
Clairement, j'ai lu tout à l'heure quelque part sur les Internets quelque chose dans le genre "Voler n'est pas nécessairement dangereux, mais cela ne tolère pas l'erreur". Et puis s'imaginer une panne moteur ou en faire une en instruction nous permet de compter les secondes. Un simple bruit singulier en solo et si le corps ne suit pas, tu le dis bien, le danger s'aggrandit...