Suivre cet intérêt
Terrain
Grégoire Sankoff
24
AVR
2013
Dimanche 14 Avril : tempête de ciel bleu. Rendez-vous 9h00 au BYAC avec Laetitia pour une NAV direction Sarlat. Pourquoi Sarlat ? Parce qu’aujourd’hui, c’est l’Aérodej ! La nav est préparée, pas de difficulté météo, l’AX nous attend, c’est parti !

0
En montée initiale piste 11 à Yvrac

Notre départ est précédé de peu par Jean Marie, qui a décidé lui aussi d’amener son petit Tagazou à Sarlat ! Décollage piste 11, puis c’est le cap 095° pour Bergerac, en montée vers 3000ft avec Aquitaine info. Sur la fréquence, pas mal de monde, et un mot qui revient souvent : Sarlat. On pourrait croire que toute l’Aquitaine va à Sarlat. En même temps, on était prévenus : 400 personnes attendues selon les organisateurs, ça va en faire des avions ! On sait que toute à l’heure, l’anti-abordage sera crucial ! En attendant on est verticale Bergerac, et la visibilité est exceptionnelle. Du haut de nos 3000ft, on voit la chaîne des Pyrénées sur l’horizon ! Pas mal du tout ! On est bien loin de la sortie-déroutement Libourne de Villefranche !

La navigation continue, on passe Belvès et les choses sérieuses commencent : La contrôleuse d’Aquitaine info nous fait quitter la fréquence, tout en nous souhaitant « bonne chance ».

Le terrain est en vue, et on voit plein de petits points scintillants au-dessus et autours : des avions ! On passe sur la fréquence de Sarlat, et on n’est pas déçus ! Fréquence occupée presque non-stop : la plate-forme est saturée ! On aura du mal à caser nos messages radio pour l’intégration. En parlant d’intégration, c’est sportif, surtout pour les yeux : tant d’avions à surveiller ! On est au moins 5 à être quasi verticale en même temps ! On se range tant bien que mal, et puis on tourne les uns après les autres en vent arrière. A la radio, on entend des « numéro 4 en finale ». On fait un tour de piste de Boeing 747 pour ne pas couper les nombreux avions en finale. On termine par s’aligner, bien loin du terrain ! Et en courte finale, surprise : un avion nous passe devant : il avait fait un circuit bien plus court que tout le monde ! On ralentit l’AX au maximum, essayant de se ménager une petite marge nous évitant la remise de gaz, mais ça ne passera pas : on est contraints de remettre les gaz.

1
Paul Danilo
Paul Danilo Lundi 22 avril 2013 à 23:31
En effet pas mal de monde
En remise de gaz...Y'a du monde là dessous !


Heureusement qu’on a pris un plein complet, on risque de rester en vol longtemps ! On se représente une nouvelle fois, le tour de piste est toujours encombré, et les organisateurs appellent les avions pas encore intégrés à patienter un peu… La deuxième, c’est la bonne : l’AX se pose sur la piste de Sarlat, qu’on dégage le plus vite possible sous l’ordre des parqueurs. Au sol, les avions sont parfaitement parqués, côte à côte. Lorsqu’on descend de l’avion, quelle satisfaction : « On l’a fait ! ». 1h27 de vol tout de même, le vent nous a pas aidés ceci dit…ni les deux tours de piste géants !

0
Piper Cub

Une fois sur place, très bonne ambiance ! Il fait super beau, des avions partout, de toutes les couleurs et pour tous les goûts ! Au final, plus de 168 avions auront été comptés par les organisateurs ! Même une partie de l’équipe de France de voltige est là, avec des avions quoi se remarquent de loin ! …Et ont la fâcheuse tendance à faire des décollages sur la tranche ! Comme c’est un Aérodej, le p’tit dej est gratuit, alors pourquoi s’en priver ?? Beaucoup de pilotes avec qui discuter, venant de tous les coins du Sud Ouest ! L’ambiance vaut largement le déplacement. Comme dit Laetitia, c’est le méga-pied !

1
Paul Danilo
Paul Danilo Jeudi 02 mai 2013 à 00:34
Miam :)
Vous avez dit ptit dej ??

Oui mais voilà, il faut bien rentrer à Yvrac à un moment ou un autre ! D’ailleurs, maintenant, ça bouchonne sur le taxiway entrant sur la piste : c’est l’heure du retour. On attend que le gros de la foule s’en aille, et puis on se met en route à notre tour. C’est maintenant bien plus calme, tous les avions se dispersent vers leurs aérodromes de provenance respectifs… On peut enfin profiter des paysages, et on peut dire une chose : le Périgord vu d’avion, c’est magnifique : châteaux, Dordogne se frayant un passage dans de véritables falaises… Les paysages sont très beaux, et radicalement différents de ce que l’on peut voir en vol local à Yvrac ! Une chose est sûre, on reviendra exprès, un jour où y’aura moins de monde !

0
Un château parmi tant d'autres !

Au retour, il ne faut pas pour autant relâcher ses efforts sur le « voir et éviter » : un ULM nous arrivait droit dessus par nos 12 heures, même altitude ! Une manœuvre d’évitement a réglé le problème ! Hors mis cela, le vol retour se fera sans histoires, avec beaucoup moins d’avions dans le ciel Yvracais ! Alors à vos avions, pilotes du BYAC !

3
Paul Danilo
Paul Danilo Lundi 22 avril 2013 à 23:32
C'est lui le nouveau pont ?
Grégoire Sankoff
Grégoire Sankoff Mardi 23 avril 2013 à 22:37
Non, on le voit pas sur cette photo là.
Paul Danilo
Paul Danilo Mardi 23 avril 2013 à 23:02
Je me disais aussi, tout un patacaisse pour ça ^^
Pont d'Aquitaine au retour de Sarlat
Paul Danilo - Lundi 22 avril 2013 à 23:32
Très bon récit, merci Greg !
Fabien J - Dimanche 28 avril 2013 à 11:21
Je regrette de plus en plus de ne pas y être allé ....
Grégoire Sankoff - Dimanche 28 avril 2013 à 22:40
C'est vrai que ça valait vraiment le coup ! Visiblement ça a été l'Aérodej record en terme de fréquentation, et la météo était parfaite. Mais depuis Etampes (?) ça aurait fait une grosse nav quand même !
Fabien J - Lundi 29 avril 2013 à 09:35
A peu près 220nm. A quand un aéro dej un peu plus près ? lol ^^
Tout est chargé