Élève pilote d'origine bretonne mais volant à Limoges. Mon Blog : sebaero.blogspot.fr
Tout
Carnet de vol
Autres
Année ▼
2017 2
Janvier 2017 1
Mai 2017 1
SEB AERO
07
MAI
2017
Salut à tous !
Ça faisait quelques moi que je n'vais pas posté sur Floght ! J'ai maintenant fait ma 150NM et patiente avant le test prévu en janvier prochain.
Étant élève pilote dans le Limousin, quand mon FI m'a proposé de partir pour le Havre, ça m'a surpris et j'ai accepté, bien sûr !
Je vous laisse avec le récit que vous pouvez retrouvé sur mon blog avec de nombreux autres articles : https://sebaero.blogspot.fr/
PS: D'avance désolé pour la seule photo sur le récit, je n'arrive pas à en mettre d'autre, en vain.

En pleine semaine de vacances, je reçoit un message de mon FI : "Ça te dit d'aller au Havre via Blois pour chercher quelqu'un?". J'accepte, évidemment. Le trajet se décompose donc en trois parties : Une première branche Limoges -> Blois, une deuxième Blois -> Le Havre et une dernière Le Havre -> Limoges. Nous serons trois jusqu'au Havre où nous embarquerons l'élève pilote chargé de la dernière branche. Je ferais la deuxième car l'autre élève qui nous accompagne à "l'aller" est un peu moins expérimenté.


Nous avons préparé le trajet la veille du départ au club. La première partie commence par mettre le cap sur Bellac, une ville du haut Limousin pour intercepter la radiale 0° de LMG, le VOR de Limoges et de continuer pour survoler Le Blanc, l'ouest des étangs de la Brenne, Loches et arriver sur AMB , le VOR à l'est d'Amboise. Il ne restera plus qu'à parcourir la petite distance qui nous séparera alors de l'AD de Blois. Pour mon trajet, j'ai décidé de faire une directe sur LGL, le VOR à l'ouest de L'Aigle puis de mettre cap sur la côte normande et essayer de passer verticale du terrain de Deauville pour ensuite traverser ce qui reste alors de la Seine et se poser au Havre. La route en elle même est donc assez simple ; des 4x4, des villes parsèment les paysages et sont bien visibles, de plus le VOR me facilite aussi la tâche.
La journée de samedi semble être la journée plutôt bonne côté météo, je suis plutôt confiant.
J'arrive au club trente minutes après l'horaire prévu initialement, le vol ayant été décalé à cause des stratus et brouillards dans la vallée de la Loire. Analyse des derniers METARs et des WIMTEMs ; le vent devrait être favorable sur ma branche avec dix noeuds dans le dos.

0
En place arrière peu avant le départ

Nous décidons de partir peu après 8h après avoir pris connaissance des derniers messages, ça a l'air de bien se dégager sur le val de Loire... Le vent annonce la 03 en service, c'est parfait. On décolle et directement, cap sur Bellac en passant au dessus de Nantiat, Chamborêt, et tout un tas de bleds du haut limousin ;) ... Le VOR commence à se centrer et là c'est parti pour une grande ligne droite ! Les champs d'élevages commencent à laisser progressivement à ceux de céréales et les bocages disparaissent...
La centrale de Civaux est toujours présente dans notre aile gauche ; nous sommes à 3000ft... On arrive sur Le Blanc où les paras ne sont pas encore de sortie ! Dans notre aile droite apparaissent les étangs de la Brenne vers lesquels se dressent les fines antennes de la P43 qui vont nous accompagner dix bonnes minutes !



Le vol va maintenant s'accélérer : nous passons travers est de Loches, nous distinguerons pas son château, nous quittons Poitiers INFO avec lesquels nous étions depuis trente minutes et contactons Seine INFO. Le fait d'entendre "Seine INFO" m'a fait tout bizarre ; fini les Limoges ou autres Poitiers ;) ! J'ai l'impression de revivre des récits de pilotes parisiens ;) !

Le Cher est en vue et nous apercevons alors le château de Chenonceau, un 360 est alors indispensable ! Nous avons quitté le Limousin c'est clair ! Mais il est vite temps de reprendre ses esprits car nous approchons du VOR AMB et Blois se rapproche ! Nous laissons le SIV Seine pour la fréquence auto-info de Blois ; personne n'a l'air "connecté".
Nous arrivons donc au terrain mais l'élève ne le remarque pas... C'est pourtant une piste en dur d'un km qui contraste avec les champs environnants ;) ! Mon instructeur se retourne et me demande si je le vois , bien sûr ;) ! On finit par lui dire et pour accélérer le processus, mon FI coupe les gaz et on procède à une PTU.


Changement de pilote ! Je passe en place avant gauche et là, fini de roupiller ! Ce trajet Blois -> Le Havre va devenir ma plus grande nav, détrônant de loin Aurillac -> Limoges ! Si ce vol ne s'annonce pas compliqué sur le suivi du tracé, il va peut l'être au niveau des contacts radio et l'arrivée sur la Seine ! Le décollage se fera en 12, pas idéal pour le trajet, je roule donc charlie, m'aligne et décolle.
Ce qui est pratique sur RY, le DR400 de ce trajet, c'est qu'il a un GPS (qui fonctionne) et qui nous permet de connaitre la Vs, très pratique pour les estimées, etc... Il indique aussi la Rm ce qui permet d'ajuster son cap en fonction. Peu après le décollage, je contacte Orléans au cas où leurs "zones" seraient actives ; pas de réponse et tant mieux car je propose à mon FI de monter au FL45 tout en contactant Seine INFO :



" - Seine Info de F-GCRY bonjour, un DR400 au départ de Blois à destination du Havre, actuellement travers nord est de Vendôme et en montée pour le 45. "

Tout se passe bien et profitant du fait que nous ayons un altitude élevée, je demande à mon instructeur comment mixturer. Il faut donc tirer (lentement) la manette, le régime va augmenter dans un premier temps puis commencer à chuter, c'est à ce moment qui'il faut repousser la manette un petit centimètre. Une bonne chose de faite !

Le trajet se passe bien et en quittant le SIV Seine, on nous propose de passer avec Paris INFO, non marqué sur la carte... On passe donc avec eux qu'on quittera peu avant Deauville.

Une fois passé LGL, "Paris" me demande de passer avec Deauville si je ne les capte plus ; malheureusement, je comprend qu'on nous demande de passer directement sur 120,35 et je leur dit au revoir ; tant pis, on ne va pas encombrer le fréquence et l'on passe avec Deauville approche.


" Deauville approche de F-GCRY bonjour. Un DR400 de Blois vers Le Havre. Nous avons passé LGL au niveau 45 et nous demandons le transit vers Le Havre par la verticale de vos installations. "

La verticale est accordée et mon FI m'a dit qu'anticiper cette demande était la bonne solution. Nous passons ensuite travers Est de Lisieux, au dessus du lac de Pont l'Évêque en forme de coeur, et la côte se précise tranquilou, le pont de Normandie sort de la brume ; assez exceptionnel pour un élève qui n'a volé que dans les terres...


Le moment de la traversée est maintenant arrivé ! On quitte Deauville une fois Le Havre en vue ; dans notre aile gauche, les pétroliers attendent leur tour pour pénétrer l'estuaire.
On entre en "base" main droite pour la 04. En finale alors que les paras viennent de juste de sauter, nous sommes un peu trop haut, gaz coupés et "piquage" pour rattraper le plan. L'atterrissage est correct.


Une fois la piste dégagée, je me dirige vers la pompe, passant devant cette "usine à paras" qu'est le joyeux club local à cette heure là !

On fait alors le plein, mange le pitit sandwich firmin acheté le matin même ;) !

L'élève qui va faire intégralement le retour est élève dans l'école d'ingé de Limoges et souhaite faire carrière dans la ligne. Il termine son PPL et cette nav va lui permettre de bien monter ses heures !
Pour ce "Havre -> Limoges", mon FI et l'élève ont prévu de passer entre Mortagne et Alençon, passer travers est du Mans,
transiter par Tours, prendre la direction de Poitiers et finir sur Limoges.
Avec toutes ses péripéties et plus de deux heures de vol, j'ai déjà l'impression que ma journée est bien remplie pourtant, il n'est qu'onze heures ! Nous décollons donc rapidement du Havre entre deux largages et passons avec Deauville approche. Là, l'élève s'emmêle les pinceaux et demande un altitude de transit puis change d'avis ou se trompe ce qui nous vaut un peu d'attente, trois passages sur les fréquences TWR et APP et une réflexion bienveillante mais ferme du contrôleur, comme quoi...

En place arrière avec déjà deux heures trente de vol au compteur avec un casque passif, je commence à être assommé et cette partie entre Deauville et Tours est assez fatigante, l'envie de se dégourdir les jambes commence à apparaitre... Malgré tout les paysages de l'Orne et des départements suivants sont plus vallonnés que je pensais et rende le vol captivant. Le vol se passe assez bas (1500-2000ft) et en arrivant sur Tours, mon FI va imposer le passage par les points de transit VFR. L'exercice se déroule bien et nous continuons sur Poitiers, Montmorillon puis ensuite le terrain de Gajoubert dans le cadre d'un autre déroutement. On revient en terres connus en passant les monts de Blond pour finalement attendre le temps de l'atterrissage du Ryanair.

Au final, un bon vol qui permet de découvrir d'autres terres, prendre de l'expérience et de l'assurance ! Je suis content de mon vol, plutôt propre tant sur la tenue de route qu'au niveau des contacts radios. Impatient de remettre ça !

A+
SEB

Mon blog : https://sebaero.blogspot.fr/
SEB AERO
Bonjour à tous, je me lance dans l'écriture sur FLOGHT !
Je vais avant tout me présenter, je m'appelle SEB, je suis élève-pilote à Limoges LFBL, 34hdvs, 3 navs solos "effectuées" et j'approche de ma 150NM !

Je vais vous laisser avec le récit de ma 2ème nav solo vers Brive LFSL à la fin des vacances ( à retouver aussi sur mon blog : sebaero.blogspot.fr ;-) )



On est mardi et il fait très beau mais avec un peu de vent... Je n'ai pas préparé de navigation mais l'avion est libre toute la matinée ; mon FI me "propose" sans me laisser trop le choix une nav solo :-) . Je suis d'accord et il fait la liste de mes terrains visités :
- Angoulême LFBU : l'aller en double et l'A/R en solo
- Poitiers LFBI : le retour en double
- Guéret LFCE : l'aller en double
201612270830 METAR LFBL 270830Z AUTO 06011KT CAVOK 03/00 Q1036 NOSIG=

Il me propose alors d'aller à Brive LFSL, nav plutôt simple avec le VOR mais sans véritable contrôleur à l'arrivée, aujourd'hui ça sera l'agent AFIS. On prépare alors la nav :


0
Tout d'abord, en vue du vent, ce sera un décollage en 03, il faut donc "anticiper" ça lors de la préparation. Je ferai donc un pseudo TDP en main droite pour ensuite me diriger vers la Vienne et démarrer réellement la nav. Je suivrai la Rm 180° direction la ville de St.-Yrieix pour ensuite choper la radiale VOR pour une directe sur N de LFSL puis sur le circuit de piste. Je ne suivrai donc pas l'A20 mais je la croiserai vers N.

0
En croisère, 4000ft

Comme à mon habitude en solo je monte dans l'avion un peu stressé mais un fois le roulage commencé, je me sens à l'aise, comme libéré ;). Décollage puis montée, ce n'est peut être pas le mieux pour mon article mais tout se passe parfaitement !

0
Les 100kt de la croisière

Mon VOR commence à se centrer à mi-chemin entre la Vienne et St.-Yrieix mais il reste comme ça et continue à se rapprocher du milieu donc pas d'inquiétudes, les bon vieux VORs déconnent un peu tous des fois et tant que ça ne met pas en jeu la sécurité !
La navigation est alors facile, je passe mon temps les yeux dehors et déroule mes checks quand il faut.

J'arrive à grand pas sur N, j'aperçois le bassin de Brive et les vallées qui y amènent ; le soleil de face m'empêche de distinguer totalement les contours de la ville et l'A20...

" - Limoges Info, F-BB ?
- BB, j'écoute.
- On est bientôt sur N et on souhaiterait passer avec Brive, BB.
- 7000, quittez, au revoir.
- 7000, on quitte, à tout à l'heure.

- Brive Info, BB, bonjour
- BB, Brive Info, bonjour
- Brive Info de F-GABB un DR400 en provenance de Limoges à destination de vos installations pour un complet, on approche N à 3700ft en descente.
- BB, reçu, rappelez établi en vent arrière main droite 29.
- Rappellerons en vent arrière main droite 29, BB.

0
Une vallée sous les stratus non loin
du circuit de piste de LFSL

J'entame alors ma descente vers les 2000ft du TDP, j'ai le terrain en vue, il est sur une bosse ; je zappe NA et je m'intègre en début de vent arrière en survolant le lac de Causse. Je suis seul dans le circuit.

0
Le BB parké à LFSL

Mon atterrissage était plus que correct et une fois posé je demande la direction du parking à l'agent AFIS car je suis paumé avec ce parking surdimensionné , il me guide, je me gare et je lui demande si je peux monter à la tour pour faire signer mon carnet de vol (aussi pour voir la tour de l'intérieur et me balader ;) ). Il me redirige vers le bureau des opérations, surement plus accessible ;).

0
Le ggrrraaannd parking de Brive

Je remonte ensuite et décolle rapidement vers N, et rebelotte, je capte la radiale, prends un cap corrigé du vent vers St.- Yrieix. J'arrive à voir les haras de Pompadour et l'on voit déjà Limoges, pas très "entrainant" cette visi énorme ;-) !


0
L'ancienne piste de Brive Laroche

Je repasse sur Limoges Info, et je dois directement rappeler en finale 03, sympa ! Je poursuis, prend un cap 010° passé St Yrieix ; je survole presque Nexon, ville travers de l'antenne des Cars. Je ressens clairement le vol en crabe et corrige fortement pour arriver pile verticale Aixe/Vienne et intercepter la finale 03.

0
Limoges en Vue


En finale, on m'annonce 15kt de travers, je ne me mets qu'un cran de volets et corrige. Je ne pose malheureusement pas très bien l'avion, manquait un peu de manche à droite ;).


Un bon vol bien maitrisé, je me suis senti à l'aise, je suis impatient de repartir en solo et j'approche petit à petit de ma 150NM !

A+
Afficher les commentaires précédents >
Alain ALIGNAN - Lundi 16 janvier 2017 à 18:50
Oui oui je sais bien. Je me suis mal exprimé peut-être ;) Le truc c'est que même en dessous de la TA, c'est bien de voler à des altitudes avec des 500 histoire d'être toujours dans une certaine logique VFR :) Mais bien sur 4000 c'est autorisé hein :p
SEB AERO - Mardi 24 janvier 2017 à 13:30
Ah OK, on ne me l'a pas appris ^^, mais "why not" ;). Bon vols !
Dimitri _t - Samedi 11 février 2017 à 13:25
J'économise pour en finir avec mon PPL, qu'est-ce que cet article est frustrant et cool ! :D
Jérôme Kraft - Jeudi 23 mars 2017 à 14:43
Attention, à partir de 3000 ft sol, on doit suivre la regle semi - circulaire
SEB AERO - Lundi 10 avril 2017 à 18:11
Merci Dimitri ! Jérome ne t'inquiète pas ! Mon FI ne m'envoie pas en nav solo comme ça ;) !
Tout est chargé